Les industries culturelles et créatives : sources de création d’emplois !

Publié le : 01 février 20193 mins de lecture

Connues que récemment, les industries culturelles sont en forte croissance actuellement. De nombreux entrepreneurs se tournent désormais vers ce secteur. En effet, il est à la fois rémunérateur et créateur d’emplois.

Les industries culturelles et créatives : c’est quoi ?

La définition des « industries culturelles » est source de plusieurs débats. En effet, il existe plusieurs conceptions concernant ce terne. Pour faire simple, les industries culturelles et créatives sont l’ensemble des productions et activités culturelles, soumises aux règles de la marchandisation, et aux conditions de l’entrepreneuriat.

Le secteur des industries culturelles regroupe donc les entrepreneurs des filières culturelles, comme les artisans, les producteurs artistiques, les artistes et auteurs, les designers, etc. Ces activités sont intégrées dans le monde de l’entreprise, et deviennent une source de richesse et de bénéfices.

Les industries culturelles et créatives sont très rentables actuellement. C’est pourquoi, de nombreux startuppers et entrepreneurs s’opèrent dans ce domaine. S’ajoutant à cela, elles contribuent aussi au développement durable et garantissent un avenir professionnel assuré.

Les industries culturelles et créatives : quel impact sur l’emploi ?

Les industries culturelles et créatives sont des domaines qui rapportent, tant pour les entrepreneurs culturels et créatifs, que pour la société. En effet, ils procurent de nombreux avantages.
Tout d’abord, elles sont source de création d’emplois. Le secteur de l’industrie culturel n’est pas encore saturé. Il n’existe pas beaucoup de concurrences en la matière. En plus, il ne connaît pas la crise de l’emploi. En s’investissant dans ce domaine, l’auto-entrepreneur pourra facilement faire des gains.
Ensuite, elles sont rentables. Les industries culturelles attirent de nombreux clients. Ainsi, l’entreprise culturelle peut faire d’énormes bénéfices en seulement quelques mois.
Enfin, elles s’adaptent facilement à l’évolution de la technologie et du numérique. Elles offrent également un cadre plus large. Elles peuvent se faire en coworking, en openspace ou dans un local d’entreprise.

Les industries culturelles et créatives : comment l’entreprendre ?

L’autre avantage avec les industries culturelles est, qu’il ne nécessite pas d’expertise en entrepreneuriat. Toute personne peut les entreprendre, tant qu’elle a les moyens et les capacités requis. Toutefois, une certaine notion en entrepreneuriat est toujours conseillée.
Par ailleurs, il est indispensable de trouver les bons investisseurs. Pour cela, il faut se rendre dans les divers forums, les rencontres professionnelles et les événements professionnels de toutes sortes. Il faut aussi participer aux dispositifs d’accompagnement proposés par l’Etat. Ce dernier organise souvent une formation collective et individuelle en entrepreneuriat culturelle. Pour finir, il faut une bonne stratégie de communication.

Quels sont les démarches entrepreneuriales pour débuter un projet culturel ?
Comment soutenir les entrepreneurs culturels et créatifs ?